A la une

Une année nouvelle est synonyme d’innovations

Serge Partick SERY (DG Reseau Telecom Network)

Serge Partick SERY (DG Reseau Telecom Network)

L’on ne peut s’interroger valablement sur ce que réserve l’année 2016 sans faire le bilan rétrospectif de l’année 2015. Que doit-on retenir de 2015 ?

Plusieurs souvenirs se chevauchent dans mon esprit. Des projets structurants ont pu connaître un aboutissement. Désormais au Gabon, au Bénin et dans bien d’autres pays, les opérateurs peuvent raccorder leurs stations de communication à la fibre optique et offrir une bien meilleure connexion internet aux usagers avec un bon débit.

Si au Cameroun ou en Côte d’Ivoire, la 4G peut faire rage, c’est notamment grâce à ces infrastructures de l’ombre. Si encore une entreprise comme Netflix qui a longtemps snobé l’Afrique fini par faire un virage à 180 degrés en décidant de s’installer dans les 54 pays du continent c’est aussi parce que les infrastructures se sont améliorées.

Il y a également l’offensive d’Orange qui surfe sur une croissance africaine intimidante. Le groupe français va-t-il prendre le leadership sur le continent?

Le sud-africain MTN est affaibli par une pénalité record au Nigeria, une chute de son cours boursier et du rand. L’indien Airtel (présent dans 17 pays sur le continent) cherche à vendre certaines filiales. Contrairement à ses concurrents, l’opérateur français Orange étend son empreinte géographique et se positionne de plus en plus comme alternative aux banques pour développer l’inclusion financière des populations à faible revenu.

Voitures connectées. Vêtements connectés. Appareils électroménagers connectés… Avoir le contrôle de tout à distance à partir d’une connexion internet. Nous vivons une ère où tout est connectable sinon déjà connecté. Nous sommes à l’ère de l’internet des objets, le web 3.0. L’Afrique peut-elle se mettre en marge de ce nouveau mode de vie plus que dépendant de la technologie, elle-même désormais tributaire de la connectivité ? Quelles sont les garanties sécuritaires dont bénéficient les usagers et comment réguler le secteur ? Quelles opportunités pour les entrepreneurs ?

C’est pourquoi le thème du forum Africa Telecom People 2016 est : l’internet des objets, comment l’Afrique se prépare au tout connecté? Ce sera donc cette année la principale plateforme d’échange en Afrique francophone sur le sujet. Tous les principaux experts du domaine et plusieurs entreprises innovantes seront au rendez- vous. Affaire à suivre.

Enfin la difficile équation du financement de l’innovation en Afrique. D’aucuns pensent que le crowdfunding est une opportunité pour les jeunes inventeurs africains. Les opérateurs s’en mêlent avec leurs solutions « innovantes » associées au paiement mobile mais l’impact reste encore faible. Les exemples ne sont donc pas légions. 2016, sera-t-elle l’année qui va révéler de nouveaux tech-entrepreneurs financés de façon participative ou faudra-t-il encore se tourner vers la Silicon Valley pour avoir des financements?

Bonne et heureuse année

 

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire