A la une

Stephen Blewett, Directeur Général de MTN Bénin : Contribuer à « faire du Bénin, le Quartier Numérique de l’Afrique »

Quel bilan faites-vous depuis que vous êtes à la tête de MTN Bénin ?

Stephen Blewett : J’ai pris fonction en septembre dernier et je dois dire que le bilan est relativement positif malgré certains défis à relever en ce moment.

En 2015, l’Etat a instauré une redevance sur la messagerie GSM à hauteur de 2 FCFA sur chaque SMS, le relèvement de la redevance de communication GSM comme ci-après : 2 F CFA à 5 F CFA par minute sur chaque appel national sortant et international entrant puis 23 F CFA à 53 F CFA sur chaque appel international entrant. L’impôt sur le revenu a aussi augmenté de 3% à 5%. Néanmoins, nous continuons toujours d’innover et de développer nos activités afin de répondre aux exigences du marché.

 

Quels sont les projets actuels et futurs de MTN Bénin ? Et sur quoi vous concentrez-vous cette année ?

Stephen Blewett : Les projets, nous les avons principalement dans le domaine du data et les services mobiles financiers. L’objectif est de nous assurer que nos abonnés ont accès à la meilleure connectivité tout en leur offrant des produits et services à réelle valeur ajoutée. Nous avons un réseau Mobile Money tout à fait complet et disposons de services d’assistance data aussi bien pour les particuliers que les entreprises.

 

Comment maintenez-vous votre leadership au niveau national ? 

Stephen Blewett : L’innovation est le socle de notre leadership. MTN au Bénin a été la première entreprise à lancer la 4G. Nous traduisons dans les faits notre vision qui est d’être à l’avant-garde d’un nouveau monde numérique. Je crois fermement à la recherche de nouvelles approches dans nos façons de travailler. Nous n’acceptons jamais le statuquo. Nous innovons tous les jours pour rendre la vie de nos abonnés encore plus radieuse.

 

À ce jour, la 4G de MTN Bénin est accessible dans combien de localités ? Que prévoyez-vous dans ce sens en 2016 ?

Stephen Blewett : La couverture en 4G du territoire nationale est, pour l’instant, limitée à quelques endroits de Cotonou et Abomey-Calavi. Nous prévoyons, cette année, de couvrir les villes de Cotonou, Abomey-Calavi et Porto Novo. Nous entendons, dans les années à venir, déployer progressivement la 4G sur toute l’étendue du territoire national, et ainsi permettre à chaque béninois de bénéficier de cette technologie.

Notre objectif, à long terme, c’est d’accompagner le gouvernement dans son ambition de faire du Bénin, le Quartier Numérique de l’Afrique.

 

Aujourd’hui, quelles sont les actions mises en place pour augmenter la part de revenus de la data dans le chiffre d’affaires de MTN Bénin ?

Stephen Blewett :  La data continue de se développer d’autant plus que nous proposons de plus en plus des offres data à nos abonnés. Nous accélérons le déploiement de la 3G et nous avons mis en place des programmes innovants pour accroitre le taux de pénétration des smartphones. Aussi, suis-je suis heureux de vous annoncer qu’un récent rapport indépendant de l’Autorité de Régulation de la Communication Électronique et des Postes (ARCEP) nous positionne comme l’entreprise GSM ayant le meilleur réseau 3G.

 

À côté du service data, il y a le paiement mobile. Déjà, comment jugez-vous l’environnement réglementaire du paiement mobile au Bénin ?

Stephen Blewett : Je dois dire que l’environnement réglementaire est relativement souple et favorable. Nous avons, à ce jour, 1 200 000 abonnés enregistrés au service  Mobile Money. Nous prônons l’inclusion financière tout en nous conformant au nouveau cadre réglementaire mis en place par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), qui veut que la majorité de la population ait accès à des services bancaires de base, dans un pays où le taux de bancarisation tourne autour de 17%.

 

Comment MTN Bénin s’inscrit-il dans ce segment du paiement mobile ?

Stephen Blewett : L’objectif à MTN Benin est de faire en sorte que le service Mobile Money devienne incontournable dans le quotidien du Béninois. Que ce soit pour des paiements des frais de scolarité, des factures d’eau et d’électricité, des frais de transports, des frais d’assurance, de tontine, l’achat d’articles dans les supermarchés, etc…, je dois être systématiquement en mesure d’utiliser le service Mobile Money à chaque transaction financière. L’objectif, il est noble et nous y arriverons.

 

Quelles sont les ambitions de MTN Bénin en 2016 et à quoi doivent s’attendre vos abonnés ? 

Stephen Blewett : MTN est au Bénin depuis 10 ans et nous voulons être plus que jamais actifs dans le secteur des télécommunications en continuant toujours d’investir dans le réseau, les ressources humaines et les systèmes. De ce fait, nos abonnés doivent logiquement s’attendre à des produits et services de plus en plus innovants couplés à un service client qui traduit notre engagement à aller au-delà des attentes.

 

Votre mot de fin.

Stephen Blewett : Je tiens à remercier nos abonnés, qui depuis 10 ans, nous font confiance. Je tiens aussi à remercier le personnel de MTN Bénin pour avoir facilité mon intégration au sein de l’entreprise. Ensemble, nous MONTRERONS LA VOIE !

J’ai foi en l’avenir et je suis persuadé que, malgré la situation inconfortable que crée le nouveau décret, nous saurons trouver les ressources nécessaires pour augmenter les revenus, et ainsi être à l’avant-garde d’un nouveau monde numérique audacieux.

 

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire