A la une

En Côte d’Ivoire, Moov Money monte en puissance

Dans un environnement dominé par Orange et Mtn, Moov Côte d’Ivoire sera le 3e opérateur à lancer son produit de mobile money « FLOOZ » en 2013. Bien qu’ayant accusé un retard sur la concurrence, le nouveau venu dans le domaine du Mobile Banking, va grappiller d’importantes parts de marché dès son lancement.

Dans sa politique de vulgarisation de son service et de soutien à l’entreprenariat, l’opérateur va offrir des facilités à tous ceux qui manifestent le besoin de devenir distributeur de « FLOOZ ». Lorsque vous remplissez les conditions entre autres exigées, et que vous faites une demande en bonne et due forme, votre requête, si vous remplissez toutes les conditions requises, est approuvée en une semaine. Chez les concurrents, l’attente durera plus longtemps.

NOUVELLE DYNAMIQUE

En janvier 2015, le Conseil des ministres ivoiriens a adopté un décret portant « autorisation de changement d’actionnariat de la société Atlantique Telecom Côte d’Ivoire ».
Ainsi, Maroc Telecom a pris les commandes de la société de téléphonie Moov CI. Sous l’impulsion du groupe marocain, Moov CI va entamer de grands chantiers dans tous ses services. Le service de mobile money de Moov ne va pas y échapper. La sous-direction dirigée par Luc Assi va mettre en place une stratégie imparable qui passe par un repositionnement sur le marché.

MIEUX QUE LA CONCURRENCE

La montée en puissance de Moov Money est prévisible et s’explique par un atout majeur : c’est le seul service mobile money sur le marché qui permet de transférer de l’argent vers tous les réseaux. Les abonnés Moov peuvent aisément transférer de l’argent vers tous les réseaux. Par cette innovation, Moov brise la grosse barrière de l’appartenance au réseau avant de profiter de l’usage des services offerts, jouant ainsi pleinement son rôle de non conformiste. L’opérateur permet aussi le transfert d’argent mobile dans la sous-région (vers Moov Niger,
Togo, Etisalat Bénin et maintenant au Burkina Faso via un récent partenariat avec ONATEL). Ce qui facilitera les échanges des communautés très présentes dans le pays.

Moov Money permet des transferts internationaux

Moov Money permet des transferts internationaux

Toujours fidèle à sa politique de démocratiser l’accès aux services de télécom au grand nombre, l’offre MOOV MONEY est beaucoup plus accessible (jusqu’à 38% moins cher par rapport aux concurrents sur les frais de services).

– Les frais de retrait chez Moov pour une transaction de 5.000 FCFA s’élèvent à 150 FCFA au lieu de 500 FCFA comme chez MTN et Orange
– Les transactions financières chez Moov sont plafonnées à 2.000.000 de FCFA.
A côté de cela, la direction a investi dans une campagne publicitaire à la hauteur du challenge. Les plus grandes artères de la ville d’Abidjan (5 millions d’habitants) ont été ‘’brandées’’. Des campagnes et caravanes mobiles de promotion de proximité ont sillonné tout le pays.

Moov Money, c’est un réseau de distribution en évolution avec plus de 5.000 points agréés sur tout le territoire.
Si en 2013, on ne pouvait pas payer ses factures d’électricité et d’adduction en eau potable (Cie et Sodeci) via MOOV, du fait d’une exclusivité de son concurrent Orange, depuis maintenant 2 ans, c’est chose possible avec Moov Money. Les clients MOOV peuvent même payer leur passage sur le 3e pont HKB de la ville d’Abidjan à partir de leur mobile ou recharger leur badge. Il en est de même pour le réabonnement aux bouquets CANAL.

En un mot, Moov Money vous facilite la vie. Les transactions journalières via mobile money s’élèvent à environ 15.000.000.000 FCFA en Côte d’Ivoire où le taux de bancarisation avoisine les 12%, avec 24,5 millions d’abonnés à la téléphonie mobile avec près de 9 millions de comptes mobile money. Moov Money a de beaux jours devant lui et s’il continue sur sa lancée, devrait à court terme bousculer la hiérarchie.

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire